Vous recherchez des réponses à vos questions sur l’étiopathie ?

La méthodologie et le traitement étiopathique sont encore peu connus, mais cette méthode de soins interpelle le public.

L’étiopathie soulève de nombreuses questions

En apparaissant comme une alternative sérieuse pour traiter les maux de tous les jours, l’étiopathie s’adresse à un public toujours plus nombreux qui recherche des réponses concrètes à ses interrogations légitimes.
Quel traitement, comment cela fonctionne, la durée, en quoi est-ce différent…

Si vous ne trouvez pas ici la réponse à votre question, posez la directement à votre étiopathe lors de la consultation.

Vos questions les plus fréquentes sur l’étiopathie:

« Quelle est la différence entre l’étiopathie et l’ostéopathie ? »

Une similitude dans les termes et le fait que les deux pratiques se rapportent au corps peuvent créer une confusion dans l’esprit du public.
Étiopathie et ostéopathie sont deux disciplines qui diffèrent à la fois sur le plan du raisonnement et sur le plan de son application thérapeutique.

Étiopathie est un terme unique qui recouvre une thérapeutique rigoureuse et unifiée. Le terme a été crée par Christian Trédaniel en 1963 à partir des racines grecques aïtia cause et pathos, ce qui affecte le corps.
Un étiopathe est un thérapeute diplômé d’une des quatre facultés libres d’étiopathie (Paris, Rennes, Toulouse et Lyon), inscrit au Registre national des étiopathes (RNE) et membre de l’Institut français d’étiopathie (IFE). Ces deux organismes sont les seuls qui fédèrent les étiopathes.
L’étiopathe ne se sert que de ses mains et ne pratique que l’étiopathie. Le diagnostic fait suite à un raisonnement élaboré à partir des symptômes décrits par le patient.

Ostéopathie est un terme générique qui regroupe un ensemble de pratiques et de praticiens d’origines thérapeutiques très diverses utilisant des techniques variables selon les courants ostéopathiques (ostéopathie structurelle, ostéopathie crânienne, fasciathérapie…).
Près d’une trentaine d’écoles forment des ostéopathes, chaque école décernant son propre diplôme, sans coordination ni unité.

« Quelle est la formation des étiopathes ? »

Six années d’études sont nécessaires pour former un(e) étiopathe dans une des quatre facultés d’étiopathie en France: Paris, Rennes, Toulouse et Lyon.

Pour en savoir plus: La formation des étiopathes

 

« Combien de temps dure une consultation ? »

Entre 15 et 30 minutes selon les étiopathes. L’efficacité n’est pas corrélée à la durée de la consultation.
Le temps de recueil des informations et de leur analyse rigoureuse peut être la partie la plus longue.
Le temps du traitement est court car l’intervention manuelle est précise et appliquée sur la cause du dysfonctionnement.
Pour ma part, je prends un rendez-vous toutes les 30 minutes.

« Faut-il que j’apporte mes examens ? »

Oui. Les examens d’imageries (radio, scanner, IRM) sont utiles pour préciser l’état des structures afin d’ajuster le traitement si nécessaire. Pensez à prendre vos examens récents lors de la première consultation.

Pour en savoir plus: Les principales indications d’un traitement étiopathique

 

« Que peut soigner l’étiopathie ? »

Les états pathologiques qui peuvent être soignés par l’étiopathie

O.R.L. : sinusites, rhinites, rhinopharyngites, otites séreuses, vertiges bénins paroxystiques,

Colonne vertébrale : douleurs musculaires, névralgies d’Arnold, névralgies cervico-brachiales, torticolis, cervicalgies, dorsalgies, douleurs intercostales, lumbagos, lombalgies chroniques, cruralgies, sciatalgies, pubalgies,

Appareil locomoteur : entorses, foulures, tendinites (tennis et golf-elbows), canal carpien, canal tarsien, douleurs articulaires (épaules, hanches, genoux, etc.), épines calcanéennes, algodystrophies,

Grossesse : Nausées, vomissements, lombosciatiques, préparation à l’accouchement,

Système respiratoire : trachéites, bronchites, asthme,

Système digestif : ballonnements, aérophagie, digestion lente, reflux gastro-oesophagiens (hernies hiatales), colopathies fonctionnelles (constipations, diarrhées), troubles hépatobiliaires, hémorroïdes,

Système urinaire : cystites, troubles de la prostate, incontinences, énurésies,

Gynécologie: normalisation du cycle, règles douloureuses, infertilité, troubles de la ménopause, descente d’organes,

Circulation : palpitations, oppressions thoraciques, jambes lourdes, maladie de Raynaud,

• Troubles généraux : céphalées, migraines, insomnies, anxiétés, zona.

 

« Comment se déroule une consultation ? »

La consultation se déroule en plusieurs temps.
Tout d’abord le recueil des faits : se situe la douleur, la gêne ? Comment est-ce arrivé ? Y a-t-il eu accident ? Depuis quand ?
À partir de ces informations, le praticien élabore un diagnostic étiopathique et évalue le type de prise en charge nécessaire à une action efficace.
Puis, vient le temps du traitement; celui-ci est étiopathique exclusivement manuel, et agit avec efficacité puisque appliqué sur la cause de vos symptômes.

« Les consultations sont-elles remboursées ? »

Oui. Par certaines mutuelles. Il y a environ 130 mutuelles qui remboursent en tout ou partie le montant des consultations. Renseignez-vous auprès de votre mutuelle. Votre étiopathe vous établira une attestation pour vous faire rembourser.

« Combien faut-il d’interventions ? »

Voilà une question à laquelle il est difficile de répondre dans l’absolu.
Selon les cas, la nature et l’ancienneté des lésions, de une à quatre interventions seront nécessaires en moyenne pour un retour à la normale.
Parfois plus pour les cas chroniques anciens.
Voir: Les pathologies traitées en étiopathie

 

« Combien de temps faut-il pour avoir un rendez-vous ? »

L’étiopathie répond au besoin de soulagement immédiat des patients.
Les urgences doivent être soignées très rapidement.
Pour cela, un rendez-vous est toujours possible le jour même.

« Combien de temps entre deux interventions ? »

En moyenne une semaine.
Les cas aigus peuvent nécessiter deux traitements dans la même semaine.
Les cas chroniques et les traitements à long terme pourront être vus avec un intervalle de quinze jours voire de trois semaines.

« Est-ce que je vais avoir mal ? »

Précision et efficacité sont les maîtres-mots du traitement étiopathique. Les techniques manuelles utilisées sont appliquées avec douceur et fermeté pour obtenir le meilleur résultat possible.
Il est parfois possible de ressentir une fatigue ou des courbatures pendant quelques jours après le traitement.

« Comment dois-je m’habiller ? »

Le traitement se fait sur la personne en sous-vêtements.
D’une part, il est absolument nécessaire de pouvoir observer l’état local de la peau,
d’autre part, la manipulation sera plus précise avec une prise de contact sur la peau.

 

Principales indications
Accueil