La tendinite du coude

La tendinite: explications et solutions

Vous soignez les tendinites ?

La tendinite du coude« J’ai mal au coude, une tendinite. C’est le sport.
C’est inflammé, mais les anti-inflammatoires ne me font rien.
J’ai arrêté le sport, c’est un peu mieux, mais c’est encore là.
Ça revient dès que je recommence à me servir de mon bras. »
Ou bien :
« J‘ai la tendinite. Mais avec le tennis, c’est normal non ? »
Ces phrases, je les entends trop souvent !
Commençons par définir ce qu’est une tendinite.

 

C’est quoi une tendinite ?

Ce terme de tendinite est un mot fourre-tout qui est connu de tout le monde.
De très nombreux sportifs ont des douleurs articulaires, des bricoleurs aussi.
Mais également des personnes qui n’abusent pas de leurs articulations.

C’est où une tendinite

Potentiellement, tous les tendons peuvent être le siège d’une tendinite.
Les localisations les plus fréquentes :Tendinite: les localisations sur le squelette

le coude (épicondylite)
le tendon du muscle supra-épineux (épaule)
le poignet et la main
le genou
le bassin (adducteurs, pubis)
le tendon d’Achille

Ce serait quoi une tendinite ?

S’il y a « ite » dans le mot, cela signifie inflammation du tendon ou de sa gaine.
Mais la douleur tendineuse n’est que rarement due à une inflammation.
D’où l’utilisation du terme « tendinopathie » qui englobe l’ensemble des affections possibles du tendon ou de sa gaine.
Quel que soit le vocable dont on l’affuble, un de vos tendons est affecté douloureusement.
Mais affecté par quoi, par quel mécanisme ?

Regardons de près ce qui se passe dans les tissus.

Pour faire simple mais pas simpliste :
Un tendon s’insère sur un os. L’ensemble doit pouvoir résister à une traction et à un geste répétitif. Le tendon transmet l’action du muscle à l’os.

Schéma de l'insertion d'un tendonCe tendon est légèrement élastique et très résistant.
Sa structure lui donne la possibilité d’être légèrement étiré lors d’un effort (de 2 % de sa longueur).
Le tendon est composé d’eau et de collagène ; il y a apparition de petits traumatismes ou de déchirures s’il est étiré au-delà de 8 % de sa longueur.
Mais il s’agit là d’un étirement traumatique, ce que vous ne verrez jamais dans une utilisation musculaire maîtrisée.
Sans faire de finalisme, le tendon est fait pour être étiré et pour subir des tractions.
Sa structure lui permet de rester fonctionnel, même s’il est sollicité quotidiennement.
Comment peut-il se trouver en lésion ?
Le tendon est peu vascularisé. Il va être très sensible à la diminution de l’apport sanguin.
Voilà le secret le mieux gardé sur la physiologie du tendon.

Alors comment ça apparaît une tendinite ?

C’est LA question à laquelle il faut répondre.
Il faut comprendre quelle est la cause de votre tendinite pour pouvoir élaborer un geste thérapeutique efficace.
Si je me contentais simplement de décrire votre symptôme sans en chercher la causalité, rien ne progresserait.

Vous avez pu lire ou entendre dire que la tendinite serait due à des mouvements répétitifs ou à un manque de récupération, ou bien à une sur-sollicitation, ou encore à l’âge, au poids…
Stop stop stop.
J’entends cette litanie toute la journée. Il y a quelque chose qui ne va pas.
Comment une structure qui est adaptée à l’étirement pourrait se trouver si souvent malmenée ?

Prenons un exemple :
vous avez passé le weekend à retirer du crépi sur un mur et vous avez donc utilisé de manière inhabituelle vos coudes.
Maintenant, vous avez mal à un coude avec un point douloureux précis. Vous avez du mal à tourner le poignet ou à serrer la main.
Vous voilà avec une tendinite du coude alors que vous n’avez pas vraiment abusé de vos articulations.
À nouveau, je pose la question : que c’est-il passé avec ce tendon ?

C’est là qu’intervient le raisonnement étiopathique.

« Quelle est la cause ? » se demande l’étiopathe.

Est-ce qu’il y a une entorse (un blocage articulaire) qui perturbe le fonctionnement d’un tendon tout à fait sain ?
Est-ce un dépassement des capacités d’adaptation du tendon ? (une sur-utilisation)
Est-ce une altération irréversible des fibres du tendon ? (une déchirure, un effet secondaire d’un médicament)

Les réponses à ces questions vont déterminer un geste thérapeutique spécifique qui sera précis et efficace, car appliqué sur ce qui cause la tendinite.

Comment ça se soigne une tendinite ?

Tout d’abord, il faut vérifier si l’altération du tendon est due à une lésion articulaire, à une réelle sur-utilisation ou à une atteinte métabolique (médicaments par exemple).
Ce sera le travail de l’étiopathe.
Le plus souvent, la tendinite est soignée par les interventions étiopathique qui vont permettre de réduire la cause articulaire à l’origine de l’inflammation.
Mais, selon l’ancienneté du problème ou la gravité des lésions tissulaires locales, il faudra du repos et/ou une rééducation spécifique.

Comment éviter la tendinite ?

Le tendon a besoin d’être bien vascularisé et drainé : passer chez votre étiopathe régulièrement pour traiter les entorses et blocages articulaires qui peuvent perturber localement le fonctionnement du système vasculo-nerveux.

Le tendon a besoin d’eau : hydratez-vous avant, pendant et après l’effort.
Le tendon est très résistant à condition d’être bien entraîné.
Il s’adapte aux efforts progressivement : augmentez la charge de travail régulièrement en faisant des paliers pour stabiliser l’adaptation.
Le tendon a besoin d’être étiré avant et après l’effort : ne négligez pas ce temps important de l’entraînement.
À ces conditions, vous allez pouvoir vous faire plaisir en utilisant vos tendons.
Vous pourrez augmenter votre charge d’entraînement sans risques.

Pour aller plus loin

Les sportifs intensifs

La situation est différente dans ce cas-là, car il y a réellement une sur-utilisation.
Bien que les tendons soient parfaitement sains et en état de fonctionner, l’entraînement aux limites des capacités de l’individu ne laisse pas aux tendons le temps de cicatriser.
Il s’ensuit une altération qui ne guérira, au final, que par le repos ou par un geste chirurgical dans les cas extrêmes. (pour exemple).

Les effets secondaires des médicaments

Je n’aborde pas ici les effets secondaires de certains médicaments qui engendrent une atteinte des tendons.
Les fluoroquinolones semblent les plus nocifs.
Voir ici

Références :
cofemer
chirurgiedusport
em-consult
www.revmed.ch

 

 

One thought on “La tendinite: explications et solutions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *