Illustration du mal de dos, etiopathe paris braun

Le mal de dos n’est pas une fatalité !

Pourquoi vous n’aurez plus mal au dos ?

Parce que vous allez apprendre à agir pour vous en débarrasser.

Vous êtes active, actif, vous marchez, vous portez vos courses,
vous faites le ménage chez vous et vous prenez vos enfants ou vos petits-enfants dans vos bras.
Vous jardinez, vous faites du sport, parfois sans vous ménager.

un chat bien dans sa peau mal de dos

Pour réaliser cela, vous avez une colonne vertébrale très solide qui est faite pour la mobilité.
Votre dos vous permet des mouvements de flexion, d’extension et de rotation.
Votre colonne vertébrale fonctionne sans vous embêter,
vous pouvez bouger comme vous voulez et vous vous sentez bien dans votre peau.

 

 

Mais, vous connaissez cette chansonnette :
J’ai mal au dos, Tu as mal au dos, Il a mal au dos…

Douleur de dos, tour de reins, Lumbago, mal de dos.
Vous avez déjà expérimenté cette douleur latente ou très handicapante,
mais dont la cause est le plus souvent bénigne. (lire ici)

Vous faites partie des 80% de la population qui a eu ou qui aura un mal de dos.
D’après les statistiques, 30 % des arrêts médicaux de plus de six mois sont dus au mal de dos.
Le coût pour les entreprises est de un milliard d’euros annuel. (voir ici)

Ce que cela entraîne pour vous

Vous ne pouvez plus chahuter, courir, rigoler, vivre…

Dessin d'un personnage qui a mal de dos

« Non, Papa ne va pas pouvoir chahuter avec toi ce soir.
Tu sais, Papa, il a mal à son dos »
.
(ou Maman ou qui vous voulez).

Vous aimeriez pourtant pouvoir bouger librement et pratiquer les activités qui vous font plaisir.
Vous réduisez le sport et vous laissez les mauvaises herbes croître tranquillement…
Vous craignez de vous bloquer en portant votre valise quand vous partez en vacances.

Vous vous sentez fragile.
Ce sacré mal de dos vous empêche franchement de faire ce que vous voulez.

Vous ne déprimez pas encore, mais cela pourrait bien vous arriver.

photo de mains avec des pilules mal de dos

Bien sûr, il y a les classiques « antidouleurs – anti-inflammatoires » que vous connaissez déjà.
Vous savez bien que cela pourrait vous calmer, mais pas vous soigner.

La principale question que vous vous posez est : « comment ça s’arrête ? »

 

 

Quelques explications sur le mal de dos

Ici, il vous faut des explications :
Votre mal de dos, ce n’est pas dans la tête,
ce ne sont pas les muscles,
ni un nerf coincé,
ni l’arthrose.

Le mal de dos est un symptôme
déterminé par un blocage articulaire
au niveau de votre colonne vertébrale.

Votre colonne est faite pour le mouvement,
mais elle accumule quelques blocages articulaires sans symptômes ni complications.

Arrive un moment où votre colonne vertébrale ne peut plus s’adapter aux mouvements simples.
Alors un étage articulaire se retrouve sur-sollicité et se bloque.
Et là, automatiquement, arrive le cortège de phénomènes douloureux.
La plupart du temps, ce blocage se trouve au niveau de vos vertèbres lombaires.

Que votre mal de dos soit gênant, pas vraiment invalidant,
ou très douloureux, il s’agit la plupart du temps d’un simple blocage vertébral.

Retenez bien que c’est le blocage articulaire qui cause les douleurs.

Ce que vous allez faire pour votre mal de dos

Image d'une main avec des rouages mal de dos

Avant toute chose, faites vérifier votre dos par un bon mécanicien de la colonne vertébrale qui saura vous débarrasser de vos entorses articulaires.
Je vous conseille de vous rapprocher d’un étiopathe qui saura parfaitement comprendre et agir sur ce qui cause votre mal de dos.
Vous trouverez la liste des  étiopathes diplômés sur le site de l’Institut Français d’Étiopathie. (Liste des étiopathes).

Une fois que votre colonne sera remise en état de fonctionner, vous l’entretiendrez jour après jour.

 

C’est maintenant que vous intervenez !

Vous allez prendre soin de votre colonne vertébrale.

Là, vous vous dites que je vais vous parler de faire du sport,
ou que je vais vous interdire de faire des tas de trucs que vous aimez.

Mais je ne vais rien vous interdire, ni vous demander de faire du sport.

Vous allez simplement vous occuper un peu de vous-même !

Pas longtemps, quelques minutes par jour suffiront largement.

Vous n’avez pas le temps,
vous êtes totalement débordé(e) par le célèbre métro-boulot-enfant-dodo ?
Vous détestez le sport et l’activité physique ?
Vous n’avez aucune motivation pour entreprendre quoi que ce soit pour votre dos ?

Image de visages qui baillent mal de dos

 

 

 

C’est embêtant !
Mais voici 3 pistes que vous pourriez suivre pour ne plus avoir à craindre le mal de dos.

    • À la maison :
      5 minutes par jour de gainage.
      C’est le moyen le plus simple pour renforcer votre dos et vos abdominaux.
      Vous deviendrez plus tonique et votre dos sera mieux protégé contre les faux mouvements.
      Si vous consacrez quelques minutes à votre dos par jour,
      le gainage vous permettra d’effacer une bonne partie de vos douleurs chroniques.
      Ce temps que vous consacrerez à votre dos passera inaperçu dans votre planning.

 

    • Un cours postural :
      Yoga, Pilates, gymnastique douce…
      Vous ferez travailler votre colonne en douceur et vous développerez une musculature harmonieuse.
      En allant dans un cours, vous profiterez de la dynamique du groupe.
      Vous pourrez vous appuyer sur les autres pour pallier vos petits moments de baisse de motivation.

 

    • La salle de sport :
      Musculation avec un coach, pour bien démarrer.
      L’idéal, même si vous détestez le sport.
      En plus de dessiner votre silhouette,
      l’intérêt principal de la musculation est son action métabolique.
      Suite à une séance, vous brûlerez plus de calories qu’avec d’autres pratiques.
      Il faudra que vous soyez motivé(e), mais vous serez ravi(e) des conséquences !

 

Mal de dos: un loir heureux

Ces pratiques physiques simples et, malgré tout, peu contraignantes vous apporterons la satisfaction d’agir pour votre dos.

Que vous y consacriez quelques minutes ou quelques heures,
ce temps passé pour vous transformera votre corps lentement, mais sûrement.
Vous pourrez vous lancer dans des activités auxquelles vous n’osez même pas penser actuellement.

Rappelez-vous que c’est ce que vous ferez pour vous qui sera efficace.

Certes, le traitement étiopathique vous amènera un soulagement rapide qui vous permettra de retourner à vos activités.
Mais, en vous occupant de votre dos au quotidien,
vous éviterez les douleurs chroniques, les récidives inutiles.

Votre dos reviendra un allié pour vos mouvements et votre liberté.

Allez, ne perdez pas de temps, occupez-vous de votre dos !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *