Un homme souffre des hémorroïdes et se tient les fesses

Le traitement manuel des hémorroïdes

Comment vos crises d’hémorroïdes peuvent être soulagées par un traitement manuel

Vous avez des douleurs hémorroïdaires ?Personnage qui souffre des hémorroïdes etiopathe Paris Braun

Si vous en avez, vous connaissez la gêne ou la brûlure au niveau de l’anus.
Vous avez expérimenté la sensation de pesanteur anale et le saignement aux toilettes.

Vous hésitez à en parler à votre entourage parce que vous en avez un peu honte.

Pas très glamour dans un dîner entre amis :
« Je préfère être debout, j’ai trop mal au c.. pour rester assis(e) avec vous ! ».

Ou bien à la pharmacie, d’une voix claire et sonore :
« Bonjour, je voudrais un traitement pour mes hémorroïdes qui sont très douloureuses ».

Vous avez mal et vous vous sentez ridicule.
Cela impacte votre vie privée, sociale et professionnelle.
Vous hésitez à manger certains aliments et le sport n’est plus une partie de plaisir.

Et même si ce n’est qu’une gêne légère, ça ne vous lâche jamais.
Une particularité des crises, c’est que vous ne pouvez pas y échapper.

Peut-être que vous avez déjà essayé des traitements dits « alternatifs » sans obtenir le résultat que vous escomptiez. Ou bien, l’amélioration a été de courte durée, alors que vous avez adapté votre régime alimentaire et que vous ne faites plus aucun effort physique.

Mais rassurez-vous, il y a une solution dont je vais vous parler pour vous aider à vous débarrasser de vos crises hémorroïdaires.

 

Pourquoi c’est important de résoudre vos problèmes hémorroïdaires

Vous vous demandez si cela vaut la peine de chercher encore une autre solution ?
Eh bien, voici quatre raisons qui vont vous convaincre de l’utilité de trouver une méthode différente.

Raison 1 : vous ne voulez plus souffrir

Vous n’avez pas obtenu de résultats avec les méthodes que vous avez déjà essayées.
Vous avez utilisé différentes crèmes, vous avez adapté votre alimentation, vous avez bien tout fait comme on vous a dit de faire.
Mais vous ne pouvez pas faire plus et les douleurs ne passent pas.

Raison 2 : ça récidive, vous ne vous en sortez plus

Bien que vous ayez adapté votre quotidien pour ne pas augmenter les douleurs, elles sont toujours là.
Rien à faire, toujours cette gêne qui impacte durablement votre vie.
Il faut faire quelque chose, la douleur commence à altérer votre capacité de raisonnement.
Vous ne perdez pas encore la tête, mais vous vous dites que ça pourrait bien arriver.

Raison 3 : vous êtes obligés de faire très attention

Vous avez arrêté l’alcool, les repas copieux et l’activité physique.
Vous faites bien attention à manger des fibres et à ne pas être constipé(e) pour ne pas exercer de pression inutile sur le rectum.
Vous ne portez pas de charges lourdes et vous ne traînez pas longtemps assis(e).
L’idée d’un voyage en train ou en avion vous terrorise.
Même une réunion de travail d’une heure est pénible.

Raison 4 : vous voulez essayer une autre solution que la chimie ou la chirurgie

La chirurgie vous fait peur.
Vous avez regardé sur le net et ce que vous avez lu, et vu ne vous tente pas du tout.
Vous essayez de ne pas utiliser de médicaments inutiles parce que vous vous méfiez des effets secondaires.
Vous vous dites qu’il doit bien y avoir une solution qui fonctionne sans passer par la case bistouri.

Mais dites-vous bien que dans les cas les plus extrêmes, seule la chirurgie sera efficace.

Dans l’idéal, voilà comment ça pourrait se passer pour vous :

Vous venez me voir pour que je vous débarrasse de vos douleurs hémorroïdaire.
Pour certain(e)s d’entre vous, il y a juste une gêne au niveau de l’anus.
Gêne qui peut être majorée par certains aliments épicés ou par la consommation d’alcool (par exemple).
Pour d’autres, il y a une douleur aiguë, avec des hémorroïdes externes douloureuses et très inconfortables.

Je vous traite et ça va mieux.
En quelques interventions manuelles externes, les douleurs disparaissent et tout rentre dans l’ordre.
Pas de médicaments, de crème ou de chirurgie.
Le traitement manuel des hémorroïdes est précis, rapide et indolore.

Que s’est-il passé ?
Comment est-ce possible de régler manuellement vos problèmes hémorroïdaires ?

Ceux et celles qui me connaissent savent la réponse : j’ai soigné la cause.
« Et c’est quoi la cause, petit malin ? »
La cause, c’est un empêchement de la circulation veineuse au niveau du rectum.

« En voilà une belle phrase, mais c’est quoi un empêchement veineux ? »
Pour comprendre, vous aurez besoin d’un peu de précisions anatomique et physiologique.

Mais je vais d’abord vous décrire le traitement.

Voici donc comment traiter vos hémorroïdes

Le traitement manuel

Voilà un traitement totalement naturel : deux mains humaines sur votre ventre !
Je vous rassure tout de suite, pas besoin d’intervenir directement sur votre rectum ou sur les hémorroïdes dilatées.

Le traitement manuel des hémorroïdes est un traitement externe qui se fait sur l’abdomen.
Vous serez allongé(e) sur le dos, détendu(e) et tranquille.
En agissant précisément avec ses mains sur votre système digestif, votre étiopathe va décongestionner la région du foie et de votre colon gauche.

Cela permettra un drainage veineux naturel du rectum et du réseau veineux hémorroïdaire.

Le sang ne stagnera plus dans le réseau hémorroïdaire et ne dilatera plus les hémorroïdes.
Tout rentrera dans l’ordre.
Vos hémorroïdes vont dégonfler, la douleur va s’atténuer.

Et, en plus, vous n’aurez pas besoin de faire de régime particulier !

En cas d’hémorroïdes thrombosées, et suivant l’importance de cette thrombose, il sera parfois nécessaire de consulter un chirurgien qui agira localement.

Vous l’aurez compris, le premier et le plus naturel des traitements est le traitement manuel qui va restaurer le drainage veineux du rectum.
C’est lorsque les veines ne peuvent pas se vider que les hémorroïdes se dilatent et deviennent douloureuses.

Vous voulez en savoir plus pour mieux comprendre ?

Les structures anatomiques qui sont en jeu

Schéma des réseaux artériel et veineux

Schéma des réseaux artériel et veineux

Les hémorroïdes, c’est une histoire de sang veineux.
Vous savez que dans le corps, il y a les artères qui transportent du sang chargé d’oxygène et des veines qui ramènent au cœur le sang chargé de déchets.

Le sang qui a irrigué nos muscles et nos organes se draine dans le réseau veineux qui rejoint directement le cœur.

Le système digestif, lui, possède un réseau veineux particulier dont les veines se drainent d’abord dans le foie.
Normal, le foie récupère le sucre et détoxifie le sang.
Le foie a bien d’autres fonction qu’il serait trop long de détailler ici ! (Lire ici)

Les hémorroïdes

Les veines du rectum et de l’anus possèdent une structure particulière :
les veines forment des petits grappes que l’on appelle des hémorroïdes.
Tout le monde en possède, vous, moi, votre voisin, même le chien de votre voisin a des hémorroïdes.

Ce sont des structures qui peuvent facilement se dilater et se remplir de sang.

En se gonflant de sang naturellement, les hémorroïdes participent à la bonne étanchéité de la fin du rectum et de l’anus.

Heureusement qu’elles existent !

 

Il y a des hémorroïdes à deux endroits :
dans le rectum, à 2 centimètres au-dessus de l’anus,
et juste à l’extérieur de l’anus.

 

 

Voilà pour l’anatomie, la structure, mais ça n’explique pas tout.

La particularité du réseau veineux hémorroïdaire

Ce qui fait la vraie particularité de cette région, c’est qu’il y a deux réseaux veineux différents qui se partagent le même territoire !

Vous avez bien lu : le sang veineux peut être dirigé vers deux destinations différentes.

Cette particularité, que l’on appelle « anastomose porto-cave », n’existe que dans quatre endroits dans le corps humain: au niveau de l’œsophage, du rectum, du nombril et du colon gauche.

Shéma du réseau veineux du rectum

 

Le rectum, qui est la partie terminale du système digestif, possède des veines qui se drainent d’abord vers le foie et des veines qui se drainent directement vers le cœur.

Dans le bas du rectum, les deux réseaux veineux forment comme un filet de veines sans territoire bien délimité.
Le sang qui est drainé par ce maillage de veines peut rejoindre indistinctement le foie ou le cœur.

 

 

Et c’est là que se trouve le problème !
Les veines qui se trouvent dans la paroi du bas du rectum sont tributaires de la différence de pression qui existe entre le réseau qui rejoint le cœur et celui qui passe par le foie.
Normalement, quand tout se passe bien, les hémorroïdes se remplissent de sang puis se drainent.

Maintenant que vous connaissez l’anatomie et sa physiologie, je vous pose la question :
pourquoi ça dysfonctionne tout d’un coup ?

Mais pourquoi ça gonfle et pourquoi ça fait mal ?

Lorsque le flux veineux qui se draine vers le foie est ralenti, le sang veineux stagne mais la pression sanguine dilate les petites veines: les hémorroïdes se retrouvent pleines de sang.

L’étirement anormal de la paroi des veines est douloureux.
Le sang qui stagne dans les hémorroïdes crée également une inflammation de la paroi.
Cette paroi est très innervée par des nerfs sensitifs qui sont excités par l’étirement et la réaction inflammatoire.

Vous ressentez alors toute une gamme de sensation, depuis des démangeaisons jusqu’à des brûlures intenses.
Lorsque les hémorroïdes sont très dilatées et qu’un caillot de sang se forme à l’intérieur, la douleur est insupportable et totalement invalidante.
Vous pourriez vous sentir mal et faire un malaise vagal à cause de cette douleur.

Schéma du rectum avec des hémorroïdes

À la palpation, vous pouvez sentir une petite boule externe sur le côté de l’anus, ou à l’intérieur du rectum.

Certaines hémorroïdes apparaissent sur un effort de poussée, mais vous pouvez les rentrer à l’intérieur de l’anus.
Ce sont des hémorroïdes internes qui sont distendues et gonflées.
Dans d’autres cas, les hémorroïdes ne peuvent même plus être repoussées dans le rectum tellement elles sont dilatées.

 

Et maintenant, vous voulez connaître la vrai cause de vos crises ?

La cause secrète de vos crises hémorroïdaires

La cause est un ralentissement ou une stase veineuse au niveau des veines hémorroïdaires.
Les hémorroïdes ne pouvant pas décider d’elles-mêmes de ne plus laisser le sang ressortir, il faut bien qu’il y ait un obstacle un peu plus loin.

La cause tissulaire, mécanique, est à rechercher du côté du colon gauche et/ou du foie.
C’est à ce niveau qu’il peut y avoir des modifications qui vont perturber le retour veineux du rectum et des veines hémorroïdaires.

Il peut s’agir d’un engorgement, d’une congestion du réseau veineux situé au niveau de la partie terminale du colon.
Lorsque le colon est affaissé, plicaturé et congestionné, le réseau veineux ne peut pas s’écouler correctement et il se produit une stagnation dans les veinules rectales.

Le même phénomène peut se produire si votre foie n’arrive pas à drainer suffisamment le sang qu’il reçoit de votre système digestif.

Vos crises hémorroïdaires ne sont donc pas dues simplement à ce que vous mangez ou à ce que vous buvez !
Il faut qu’il y ait un ralentissement du drainage veineux.
Voilà la vraie cause.

Cette cause se trouve bien à distance du rectum.

En plus de cette cause, il y a des facteurs aggravants ou déclenchants que vous connaissez sans doute déjà :

  • La consommation d’alcool,
  • La consommation d’aliments très épicés,
  • La diarrhée ou la constipation chronique,
  • L’obésité,
  • L’absence d’activité physique,
  • La position assise ou debout prolongée,
  • Le port de charges lourdes…

Mais, il s’agit de phénomènes qui vont soit irriter, soit forcer sur des hémorroïdes qui sont déjà dilatées et fragiles car gorgées de sang.

Maintenant que vous avez compris ce qui cause vos douleurs hémorroïdaires, c’est à vous de jouer.

À vous de jouer maintenant !

Vous avez toutes les informations, toutes les cartes en main pour résoudre vos douleurs.
Prenez rendez-vous avec un ou une étiopathe.
Il ou elle saura parfaitement réaliser les gestes qui vous permettront de ne plus souffrir inutilement.
Suivant le lieu où vous vivez, vous aurez besoin de faire un peu de route pour trouver un étiopathe dans votre région.
Mais je vous assure que le déplacement vaut le détour !

Le plus tôt sera le mieux, ne souffrez pas inutilement.

Vous avez à votre disposition la plus naturelle des solutions pour vous occuper de vos hémorroïdes.
Profitez-en.

Vous pourriez être méfiant(e) devant ce que je vous propose.
C’est assez normal devant une méthode inconnue qui prétend agir manuellement pour soulager vos crises.
Vous n’avez pas l’habitude de cette simplicité de raisonnement.
Mais voilà, l’anatomie et la physiologie dictent leurs lois sur nos tissus et nos organes.
Il suffit de comprendre ce qui se passe pour savoir où et comment agir efficacement pour relancer un processus défaillant.

En conclusion

Ce que vous avez appris

Vous souffriez de douleurs sans vraiment savoir ce qui vous arrivait.
Maintenant vous avez des éléments pour comprendre ce qui cause vos crises hémorroïdaires.

J’insiste là-dessus :
vous pouvez connaître la cause de vos crises, en appréhender les mécanismes.
Le corps fonctionne assez simplement pour que vous puissiez être acteur de votre propre santé.
En décidant de vous prendre en charge et d’appeler votre étiopathe pour qu’il vous soigne, vous agissez en toute responsabilité : vous choisissez de faire appel à un traitement manuel.

Et même si vous n’avez pas tout compris, vous savez que vos crises hémorroïdaires s’expliquent simplement.
Vous avez également appris que le traitement étiopathique est simple et efficace.

Ce que le traitement va vous apporter

Grace au traitement manuel, vous allez pouvoir ne plus souffrir.
En trois à six interventions (suivant les cas, l’ancienneté et l’importance), vos hémorroïdes se draineront naturellement et tout rentrera dans l’ordre.
Vous n’aurez plus besoin de faire un régime particulier et vous pourrez refaire du sport ou chahuter avec vos enfants.
Ou bien rester assis(e), sans appréhension, tout le temps dont vous aurez besoin.

Pas convaincu(e) ?

2 personnes qui sont sceptiques devant le traitement des hémorroïdes« N’importe quoi, un traitement manuel pour des hémorroïdes ! On aura tout vu ! »

Vous pensez ce que vous voulez, mais l’anatomie et la physiologie ne se commandent pas.

 

 

 

La structure des hémorroïdes et de leur réseau veineux permet d’expliquer logiquement comment cela peut dysfonctionner.
Et, par conséquent, comment y remédier.
Simplement, manuellement.
Le traitement le plus naturel qu’il soit possible d’imaginer, sans effet secondaire ni produit chimique.

Le traitement manuel des hémorroïdes est pratiqué quotidiennement dans les cabinets d’étiopathie.

Et maintenant ?

Allez chez l’étiopathe.
Allez sonner à sa porte, squattez devant son cabinet, demander lui son aide !

Faites confiance à l’approche résolument moderne et spécifique de cette pratique manuelle récente dans le paysage thérapeutique français.
C’est à vous de décider comment vous voulez vous soigner !
C’est vous qui prenez la décision, c’est votre choix d’aller vers un traitement différent.

Si cet article ne vous a pas convaincu de l’efficacité du raisonnement et de la méthode, si cela vous semble bizarre, pas de problème.
Quittez cette page et n’essayez surtout pas le traitement manuel pour vos hémorroïdes !

Mais si vous voulez un traitement simple, naturel, pas contraignant et efficace,
c’est à vous de jouer maintenant !

 

Prendre rendez-vous en ligne
Accueil

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *