Etiopathe Paris: Fuites urinaires

Les fuites urinaires ne sont pas une fatalité !

Les fuites urinaires empoisonnent la vie de milliers de femmes qui n’osent pas en parler

Ça arrive souvent en fin de consultation, comme une question un peu embarrassée:

« Dites-moi, je ne vous en ai pas parlé, mais, vous agissez sur les problèmes urinaires ?

  • Vous avez des fuites urinaires ?
  • Oui, un peu. Pas grand-chose, hein, mais je mets une protection par sécurité. Bon, je pense que c’est normal avec l’âge, mais si vous pouviez faire quelque chose. ..
  • L’âge n’a rien à voir la dedans ! Vous avez 50 ans… Je vais vous réparer ça ».

 

Qu’est-ce que l’incontinence urinaire?

Vous allez me répondre: c’est quand on ne contrôle pas bien sa vessie. En fait, on ne contrôle que partiellement sa vessie. Pour le reste, celle-ci se contrôle très bien toute seule.

Nous avons deux sphincters qui ferment la vessie.

Schéma vessie fuites urinaires etiopathe paris braun

Un sphincter est contrôlé volontairement, c’est ce sphincter que l’on serre pour se retenir d’uriner. Il est nommé «sphincter strié ».

L’autre est sous contrôle réflexe et est nommé « sphincter lisse » : plus la vessie est distendue par l’urine, plus ce sphincter est serré.

 

Les reins filtrent le sang et produisent de l’urine en permanence. Cette urine est temporairement stockée dans la vessie, bien fermée par deux sphincters. Mais arrive un moment où les capacités sphinctériennes sont dépassées… On ne peut pas se retenir éternellement d’uriner, mais le système est bien fait et permet, en général, d’atteindre un lieu approprié pour se détendre, relâcher les sphincters et uriner tranquillement.

Dans des cas d’incontinence dues à une perte irréversible de la capacité des sphincters ou à une filtration rénale trop abondante (atteintes neurologiques, descente d’organe très avancée, tumeurs, accident, dérèglement hormonal…), le traitement sera chirurgical ou chimique.

Dans des cas de fuites urinaires à l’effort (toux, rire), de mictions impérieuses (que l’on ne parvient pas à retenir) ou de mictions fréquentes (« Je passe ma journée aux toilettes… »),  la cause la plus fréquente est un ralentissement de la circulation artério-veineuse dans les réseaux qui entourent la base de la vessie et de l’urètre. Ces réseaux nourrissent et drainent les sphincters et les muqueuses. En cas de congestion, muqueuses et muscles ne sont plus en capacité de remplir leur fonction, d’où fuites urinaires et/ou irritation de la vessie.

Un traitement manuel simple et efficace des fuites urinaires

Il existe un traitement simple et efficace qui est pratiqué quotidiennement en cabinet d’étiopathie.

En agissant manuellement sur la vessie par des manœuvres externes au niveau de l’abdomen, l’étiopathe provoquera un réflexe de drainage vasculaire du petit bassin (organes génitaux, vessie, plancher pelvien) et favorisera une bonne circulation sanguine locale. Muqueuses et sphincters pourront retrouver une fonction normale. La tonicité des sphincters permettra de retenir l’urine dans la vessie le temps qu’il faut; la muqueuse de la vessie ne sera plus hyper réactive à l’urine et ne déclenchera plus d’envies intempestives.

Plus d’inquiétude avant de sortir, plus besoin de se garnir « au cas où… ».

Pour vérifier l’efficacité du traitement ? Un grand thé puis un bon film comique pour déclencher quelques fous rires que vous apprécierez tout en restant bien au sec…

One thought on “Les fuites urinaires ne sont pas une fatalité !

Comments are closed.