La formation des étiopathes

formation des étiopathesComment sont formés les étiopathes ?

Les étudiants en étiopathie suivent un cursus de six années dans une des quatre facultés d’étiopathie françaises. La formation est identique dans les quatre facultés, et le diplôme, commun aux quatre facultés, est délivré par l’Institut international d’étiopathie (IIE) à environ cinquante étudiants par an.

Six années d’études

Pendant ces six années, l’étudiant va acquérir les connaissances fondamentales en anatomie, biologie et physiologie qui lui seront nécessaires pour comprendre avec discernement ce qui se joue dans le corps humain. Ces connaissances sont soutenues par un solide apprentissage en logique, systémique et cybernétique qui donne au futur praticien les moyens d’analyse qui sous-tendent le raisonnement étiopathique.

Le travail de la main

En parallèle avec ces matières et dès le début des études, le travail de la main est débuté. Il s’agit de former et d’éduquer l’intelligence manuelle par le toucher et la palpation d’une part, et d’autre part l’habileté et la précision nécessaire à l’application efficace et sûre des techniques manuelles utilisées en étiopathie.
Au final, une fois diplômé, l’étiopathe est un praticien responsable qui connaît son champ de compétences et son champ d’application thérapeutique.

Les organismes référents

Pour pratiquer, il doit être membre de l’Institut français d’étiopathie (IFE) et inscrit au Registre national des étiopathes (RNE) qui est communiqué chaque année au ministère de la santé depuis 1986. L’IFE est la structure qui fédère les étiopathe. Le RNE est la structure ordinale garant de la déontologie professionnelle.

Pour en savoir plus,
voir sur le site de l’Institut français d’étiopathie

 

Revenir à « Vos questions »