Étiopathie ? Les explications de votre étiopathe …

Étiopathie [etjopati] n.f. (1972 ; de étio- et –pathie)
« Médecine non officielle qui cherche à retrouver le point de départ d’un état pathologique par un raisonnement fondé sur une chaine d’interprétation causaliste et à le traiter par manipulation. »
Dictionnaire culturel en langue française, Le ROBERT.

Étiopathie ? Ce terme est peu connu et demande quelques explications de la part de votre étiopathe ! Il n’y a pas de mystère en thérapeutique mécaniste. Certes il existe encore des inconnus, des dysfonctionnements incompris, mais la logique à l’œuvre dans la méthode étiopathique permet d’aborder nombre de cas avec sérénité et de proposer une thérapeutique manuelle pertinente.

Première explication : l’étiopathie est avant tout une méthode

Une méthode qui permet de raisonner face aux symptômes présentés par le patient.
C’est ce raisonnement, appuyé sur de solides connaissances anatomiques et physiologiques, qui permet de comprendre et de différencier causes et symptômes. Car il s’agit bien de cela: traiter la cause et non simplement les phénomènes qui y sont associés.

Le corps considéré comme un système

En étiopathie, le corps est considéré comme un système qui nécessite un traitement adapté aux causes de son dérèglement.
Pour pouvoir traiter, l’étiopathe a besoin de raisonner logiquement du phénomène douloureux à ce qui le provoque.
En appliquant la théorie des systèmes et le modèle mécaniste au vivant, l’étiopathe se trouve en possession des outils qui lui permettent d’analyser avec rigueur et logique ce que lui présente le patient afin d’en déterminer la cause.
De cette façon, le traitement qui sera envisagé sera pertinent, qu’il soit étiopathique ou non. La pertinence du diagnostic détermine un geste thérapeutique précis et sûr car appliqué avec raison, et efficace car appliqué sur la cause du symptôme.

Le traitement étiopathique

Une explication de l’étiopathie serait incomplète sans en aborder le traitement.
Le traitement étiopathique est exclusivement manuel: ni appareils, ni courants électriques, ni onguents.
La main et seulement la main est nécessaire au traitement étiopathique.
L’étiopathe maîtrise à la fois des techniques manuelles ancestrales de réduction d’entorse articulaire déjà utilisées en Grèce antique, mais aussi les techniques issues de recherches plus récentes en biomécanique articulaire. L’approche mécaniste de l’étiopathie a également permis d’élaborer un ensemble de techniques manuelles à destination des viscères, du système circulatoire et du système nerveux.

Votre étiopathe ne dévie pas le cours naturel des choses. Au contraire, il le rétablit

Le premier travail de votre étiopathe est de rétablir le fonctionnement naturel de votre corps.
Cela commence par une anamnèse: recueillir les faits, préciser ce qui dysfonctionne, depuis combien de temps et comment est-ce arrivé.
Ces informations sur l’histoire naturelle de votre « pathologie » sont nécessaires à la bonne compréhension de votre état.

Après avoir vérifié que son hypothèse est juste en réalisant des tests objectifs, votre praticien réduira la cause de la dysfonction par un traitement manuel. Il ne s’agit pas de forcer les structures à fonctionner selon un schéma idéalisé ou dogmatique, mais bien de retrouver la marche naturelle des tissus et organes qui étaient perturbés. Vous retrouverez alors les possibilités de fonctionnement qui sont les vôtres.

Vous voulez des explications en plus sur l’étiopathie ? Suivez les liens ci-dessous…

Histoire de l’étiopathie
Principales Indications
Accueil